Au WeLL, nous sommes souvent contactés par des porteurs de projet ayant une idée et souhaitant concrétiser celle-ci, mais se posant nombre de questions sur le comment concrétiser celle-ci : l’idée est-elle bonne ? Comment la valider ? Y a-t-il un marché ? Comment la financer ? Qui sont les acteurs qui pourraient m’accompagner ?…

 

Dans cet article, nous tenterons de clarifier, sans être exhaustif, l’environnement wallon des accompagnateurs économiques favorisant l’émergence de nouveaux projets au travers d’une « mini cartographie » des acteurs « activables » en fonction de l’état d’avancement du projet et des besoins rencontrés par le porteur.

 

Il convient de préciser que les acteurs identifiés ici proposent un grand nombre d’autres services que ceux cités dans cette brève. Il est donc conseillé soit de faire un tour sur leur site web, soit de les contacter directement pour en savoir un peu plus.

 

Un conseil : ne pas hésiter à faire son marché parmi les différents organismes présentés ci-dessous ! Toute information est bonne à prendre, et si vous n’êtes pas au bon endroit, vous serez réorienté vers un organisme plus pertinent par rapport à votre projet !

 

Une dernière remarque avant de commencer : nous ne sommes pas infaillibles…Si nous avons oublié un acteur qui vous semble important d’ajouter, contactez-nous à l’adresse contact@well-livinglab.be! Nous mettrons cet article à jour dans les plus brefs délais 😉.

 

Tout d’abord, quels sont les grandes étapes de mon projet ?

Lancer un projet, c’est passer inexorablement par plusieurs étapes pour concrétiser son idée et en faire une success-story. Le schéma de vie d’une entreprise peut se résumer dans l’ordre suivant :

  • Il y a d’abord une idée suivie du développement de cette idée en produit ou service commercialisable.
  • Vient ensuite la phase de croissance où le produit/service entre sur le marché dans un premier temps par ce que l’on appelle des « early adopters ».
  • Ensuite le « grand public » s’en empare jusqu’à atteindre une phase de maturité où le produit/service est devenu un standard.
  • Arrive alors la phase de périclitation si aucune innovation ou nouveau développement n’est réalisé.

Pour chacune de ces étapes, il existe en Région wallonne tout un environnement économique composé de nombreux acteurs activables ayant chacun leur spécificité pour vous accompagner dans la création et la croissance de votre projet. N’hésitez jamais à les contacter, ils sont là pour vous !

 

Comment s’y retrouver dans l’environnement économique wallon

A chaque étape du projet, il existe différents organismes pouvant accompagner le porteur en lui offrant des conseils, une méthodologie adaptée, etc. Voici les principaux acteurs :

 

Les incubateurs

Un incubateur est une structure dédiée entièrement aux start-ups et porteurs de projet. Généralement, celui-ci propose un grand éventail de services qui vont de l’hébergement, à la recherche de financements en passant par des conseils juridiques et financiers, une analyse du business model, des parcours de formation, des événements de réseautage, etc. A noter que certains incubateurs peuvent aussi offrir un appui financier en finançant des études de marché, des études d’antériorité ou des dépôts de brevets, etc.

Sans être exhaustif, on retrouve en Wallonie : WSL (sciences de l’ingénieur), l’i-Tech Incubator (Charleroi) et pour les étudiants et jeunes diplômés : le VentureLab à Liège, Yncubator à Louvain-la-Neuve, CEEI Heracles à Charleroi, Linkube à Namur et CAMP de la Maison de l’Entreprise à Mons.

 

Les accélérateurs

Un accélérateur de start-ups est un programme court mais intensif dédié aux porteurs de projet. Généralement, un accélérateur offre de nombreux services utiles au lancement de la jeune start-up comme un mentorat, des services juridiques et comptables, du conseil, etc.

Certains accélérateurs sélectionnent une thématique bien précise (par exemple la santé, ou la musique) et sélectionnent les porteurs de projet et start-ups sur le même créneau. A noter par ailleurs qu’un accélérateur est parfois également une organisation vouée à faire du profit car il investit et prend une part d’actions dans la société accompagnée.

On retrouve en Wallonie, de nouveau sans être exhaustif : MedTech WalloniaEngineLeansquareDigital Attraxion, etc.

 

Les CEEI

Les CEEI ou – Centres Européens d’Entreprise et d’Innovation – sont des organismes offrant parmi leurs nombreuses activités un soutien individuel et personnalisé aux porteurs de projet souhaitant mettre en œuvre un projet innovant. Les services mis à disposition des porteurs de projet vont du diagnostic du projet initial à l’accompagnement, à la réalisation d’études de marché, de plans financiers, de business model, etc. pour concrétiser sur papier le projet et ainsi de passer aux phases suivantes que sont la création de la société et la recherche de fonds.

Les CEEI en Wallonie sont: le BEP à Namur, le Cide-Socran à Liège, Héraclès à CharleroiIdelux dans le Luxembourg, la Maison de l’Entreprise à Mons, le CEI Louvain à Louvain la Neuve, Entreprendre WapiCapinnove.

 

Le réseau Wallonie Développement

Le réseau Wallonie Développement est une association des 8 intercommunales wallonnes de développement économique. Celles-ci ont pour rôle de soutenir entrepreneuriat, et plus particulièrement les TPE et PME dans leur région et ce au travers de nombreux services comme le développement et la gestion de zones d’activités (terrains et bâtiments), l’aide à l’accès à des financements, subventions, incitations et subventions publiquess, etc. Par ailleurs on y retrouve d’autres services comme de l’intelligence stratégique, la compilation et l’analyse de données socio-économiques à l’échelle des communes, l’organisation de partenariats et réseautage, etc. 

On compte donc 8 intercommunales de développement économique sur le territoire Wallon à retrouver ici.

 

Les SAACE

Les structures d’accompagnement à l’autocréation d’emploi (SAACE) proposent un accompagnement individuel aux demandeurs d’emploi qui souhaitent s’installer comme indépendants, créer leur entreprise ou reprendre une activité existante. Les SAACE offrent au porteur de projet un hébergement pour l’activité ainsi qu’un accompagnement pédagogique, juridique et financier pour monter le projet, le tester et chercher un financement.

La liste des SAACE, 12 agréées en Wallonie, ainsi que les personnes de contact sont ici.

 

L’UCM

L’Union des Classes moyennes (UCM) est la principale organisation patronale francophone pour la défense des indépendants et des chefs d’entreprises. Parmi les nombreux services proposés, l’UCM aide les porteurs de projet dans le démarrage de leurs activités en les conseillant sur les aspects juridiques (type de société, personne physique, etc.), les statuts sociaux, la réalisation d’un plan d’affaire, les démarches administratives à réaliser, les aides publiques, etc.  Vous pouvez les contacter ici.

 

Les Living Labs

Un Living Lab est un organisme offrant différents services s’articulant généralement autour de la promotion de l’innovation participative et ouverte. Ils accompagnent les porteurs de projet au travers d’analyses des besoins auxquels le projet souhaite répondre, des méthodes de co-conception avec les utilisateurs et les autres parties prenantes pertinentes ainsi que l’expérimentation en situation réelle par la mise en œuvre de scénarios d’usages. En résumé, ils vont permettre de concrétiser une idée en un prototype de produit ou service répondant aux besoins des utilisateurs et donc du marché.

En Wallonie, on en trouve plusieurs, chacun axé sur une thématique bien précise : le WeLL en santé, le SGL en gastronomie, le CLICK pour les industries créatives et culturelles et Connexences pour l’innovation industrielle.

 

Les FabLabs

Un FabLab est un LABoratoire de FABrication ouvert au public dans lequel on trouvera des outils de fabrication numérique comme généralement une imprimante 3D, une découpeuse vinyle, une découpeuse laser, une fraiseuse numérique, etc. On y retrouve donc généralement le matériel suffisant pour réaliser rapidement un premier prototype ou une petite série à bas coût.

En Wallonie, on retrouve par exemple : FabLabULB à Charleroi, le MakiLAB à LLN,  le ReLAB à Liège, le CLICK pour l’industrie créative, le TRAKK à Namur, le FabLab Mons, ou encore le WAPI FabLab à Tournai.

 

Les CCI

Il existe également des chambres de commerce et d’industrie (CCI) pour les 6 régions (Brabant Wallon, Luxembourg, Liège/Verviers/Namur, Hainaut, Eupen et Wallonie picarde) et qui ont pour mission d’organiser le réseau wallon des services aux entreprises et ainsi assurer le portage des projets wallons de ses membres. Pratiquement, elles aident les entrepreneurs via un guichet d’entreprises, des conseils, de la mise en relation et à l’exportation. Vous pouvez les contacter ici.

 

Autres opérateurs spécialisés dans la recherche et les technologies

Il existe toute une série d’autres opérateurs spécifiques comme :

Le Réseau Lieu qui offre des services de transfert de connaissances et de technologies des universités et des hautes écoles.

Les centres de recherches agréés par la Wallonie et fédérés au sein de Wal-Tech. L’objectif de ces centres de recherches est de soutenir les porteurs de projet et entreprises en conseillant et innovant technologiquement. Parmi les services offerts, on retrouve des études de faisabilité et de développement technique, la mise à disposition d’équipements, la validation de l’innovation, une veille scientifique, technologique et normative, etc.

On y retrouve par exemple le Sirris dédié entre autres aux technologies de fabrication, le CETIC actif dans les technologies de l’information et de la communication, Cenareo dédié à la simulation numérique, etc…

InnovaTech est une équipe de coachs en innovation et qui accompagne les entreprises pour qu’elles innovent de manière plus performante et plus rapide. Cela se traduit par l’accompagnement global de l’entrepreneur, du réseautage, des formations, l’organisation d’événements thématiques, etc.

Picarré est une structure spécialisée en propriété intellectuelle (PI) qui a pour mission de promouvoir la PI comme outil stratégique dans le développement d’affaires, d’aider à gérer, défendre et valoriser la PI comme actif immatériel de l’entreprise et de contribuer au développement économique de la Wallonie en contribuant à augmenter la compétitivité des entreprises.

 

Le financement

Les modes de financement activables pour lancer son projet sont multiples et évoluent en fonction du stade du projet ainsi que des montants nécessaires pour démarrer ou croître. D’une façon générale, on commence par des chèques entreprises, une aide de la DGO6 si de la recherche est nécessaire, un montage financier plus conséquent avec des Invests, des business angels et des banques, etc… Chaque projet étant unique, il est difficile d’établir un fil conducteur général, n’hésitez cependant pas à contacter les différents acteurs précédemment cités comme les CEEI,  SAACE, etc. qui vous aideront dans ces démarches.

 

Sans vouloir être exhaustif, voici les 3 grandes catégories :

  • Les chèques entreprises qui sont dédiés à soutenir la création d’activité, l’innovation et la croissance des entreprises wallonnes. On trouve plusieurs catégories comme les aides à la formation, au conseil et au coaching et qui sont rassemblés par thématiques. Ces chèques permettent de financer entièrement ou en partie (hors TVA) des prestations liées à la création, la croissance ou la transmission.
  • Les Invests : Les Invests Wallons sont des sociétés d’investissement et de financements publiques actives sur l’ensemble du territoire wallon. Ils constituent des interlocuteurs professionnels de proximité pour les entreprises et porteurs de projet en quête de moyens pour financer différents stades de leur projet, de la création, en passant par innovation, croissance, l’exportation et ce jusqu’à la transmission. Les modes de financement dépendent d’un projet à l’autre et peuvent être par exemple une entrée dans le capital, différents modes de prêts, des crédits court terme, ou encore du leasing mobilier et/ou immobilier. La liste et les contacts des Invests est disponible ici.
  • Les banques, en dehors de donner des financements permettant soit de démarrer son activité seul, soit de réaliser un montage financier avec par exemple des Invests, nombre de banques offrent maintenant un service d’accompagnement à la création d’entreprise, sous forme de conseils ou d’accompagnement.

 

Mais encore… ?

Il existe encore un grand nombre d’autres organismes plus spécifiques pouvant vous aider dans l’élaboration de votre projet comme l’Awex pour l’exportation, les pôles de compétitivité au travers des projets pôles de R&D et les clusters wallons qui sont des groupements d’entreprises sur des thématiques précises, d’autres groupements d’entreprises comme Agoria ou Bemedtech riches en informations selon les secteurs ciblés, et enfin des organismes fédéraux comme l’INAMI et l’AFMPS dans le secteur de la santé à consulter dans le cadre de projets requérant des autorisations particulières, etc.

 

Et surtout ?

Le 1890.be – depuis quelques jours, la Région wallonne se dote d’un guichet unique à destination des entrepreneurs et porteurs de projet pour les informer et les orienter parmi les différentes aides disponibles (accompagnement, financement, aides financières pour la création ou le développement d’une activité, de formation pour le personnel, de prestations de services, etc.).

 

En pratique, cela donne quoi ?

De nombreux projets ont déjà bénéficié de ces soutiens, parmi ceux que nous connaissons au WeLL, nous pouvons citer par exemple :

Communicare est un compagnon du parcours de soins qui met en relation le patient souffrant d’une pathologie chronique (pour l’instant le cancer et l’insuffisance cardiaque) et son équipe soignante au travers d’une interface mobile. L’objectif pour le patient est de l’informer sur son parcours de soins (traitement, activités, etc.), l’aider à mieux adhérer à son traitement et communiquer son ressenti à l’équipe soignante. L’intérêt pour l’équipe soignante est de pouvoir collecter le ressenti et les symptômes du patient pour prévenir les situations à risque.

Actuellement incubé à WSL, Comunicare a aussi travaillé avec Cide-Socran, MeusInvest, le WeLL, la DGO6 (chèques entreprises), Picarré, le Cetic, l’Awex, Leansquare et Spinventure.

Hinnotec travaille actuellement à l’élaboration d’une solution de géolocalisation à destination de patients souffrant d’Alzheimer ou autres pathologies pouvant conduire à une désorientation du patient qui encourt alors le risque de se perdre.

Actuellement, le porteur du projet a travaillé et travaille avec de nombreux acteurs dont Idelux pour la première phase de création de son projet,  InnovaTech, la DGO6,  Cide-Socran et le WeLL.

 

Pour conclure

La Wallonie offre un environnement riche et favorable à la création d’entreprise, nous espérons vous avoir aidé à clarifier celui-ci. Un dernier conseil : ne restez pas seul, parlez de votre projet autour de vous et activez les opérateurs économiques qui sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet !